CLARISSE HAHN

Née en 1973 à Paris
Vit et travaille à Paris
http://www.clarissehahn.com/

 

Clarisse Hahn est une artiste et réalisatrice. A travers ses films, ses photographies et ses installations vidéo, Clarisse Hahn poursuit une recherche sur les communautés, les codes comportementaux et le rôle social du corps. Clarisse Hahn est diplômée de l’école des Beaux-Arts de Paris et titulaire d’une maîtrise d’Histoire de l’Art à la Sorbonne. Elle a collaboré en tant que critique d’Art aux revues : Art press, Omnibus, Bloc Notes, Crash. En 2002, le MAMCO (Genève) lui consacre sa première exposition personnelle. Elle réalise de nombreuses vidéos, ainsi que des photographies, qui circulent dans des expositions internationales : Palais de Tokyo Paris, Centre Pompidou Paris, Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Museo Reina Sofía Madrid, Guggenheim Bilbao, MAMCO Genève, Arts Santa Mònica Barcelone, Miami Art Central USA, Biennale internationale de la photographie de Bogota Colombie, South London gallery Royaume-Uni, MCA Sydney Australie, Beijing center for Creativity Chine, Museo de Arte Raúl Anguiano Mexique…

En 2003, elle réalise Karima (98 minutes), une vidéo sur la vie quotidienne d’une dominatrice Sado – Maso qui circule tant dans des lieux d’expositions comme le Palais de Tokyo, que dans des festivals comme le FID Marseille. En 2005, elle obtient le Prix Gilles Dusein pour l’ensemble de son travail. La même année, elle réalise Les Protestants (85 minutes), une vidéo sur les rites et rassemblements de la bourgeoisie protestante. En 2008, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris lui consacre une exposition personnelle, où elle expose l’installation vidéo Boyzone (travail en progrès, 1998 / 2014 /…), consacrée aux groupes masculins. La série Boyzone a également donné lieu à des expositions personnelles à Londres (T1+2 artspace) et à Mexico (PETRA).  Son film Kurdish Lover (2010) sort dans les salles de cinéma en septembre 2012. Kurdish Lover obtient le Prix du public et le Prix du film français au festival international Entrevues de Belfort, le prix du Meilleur film de la compétition internationale à Forumdoc, Belo Horizonte, Brésil, le Grand prix de la compétition internationale au festival Traces de vies, Clermont-Ferrand, et la Mention spéciale du jury au Women’s International Film Festival de Rio de Janeiro. Elle réalise Notre corps est une arme (2012), une série de trois installations vidéo tournées en France, au Mexique et en Turquie. La série est exposée pour la première fois à la galerie Jousse Entreprise et remporte le Grand prix de la compétition internationale au festival Festcurtas BH, Brésil et le Prix du meilleur film court de la compétition internationale au Milano film festival en Italie. En 2018, Clarisse Hahn réalise Mescaline, un premier film de fiction, qui est sélectionné au festival de court métrage de Clermont Ferrand et diffusé sur France 2. Les œuvres photographiques et vidéos de Clarisse Hahn figurent dans les collections du CNAP, du Musée National d’Art Moderne et du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. En 2014, la Cinémathèque française consacre une rétrospective à ses vidéos, dans le cycle « Cinéma d’avant-garde » de Nicole Brenez.

Biographie (PDF) Oeuvres Expositions

Oeuvres

Expositions