Martin Le Chevallier,

L’audit

MARTIN LE CHEVALLIER

2008

processus de consulting

 

Intitulée «Valeurs croisées», la première biennale de Rennes aborde les relations entre art et entreprise. Invité à y participer, l’artiste a l’idée de se faire auditer par un cabinet de consulting. Ne pouvant plus prétendre au statut de jeune artiste prometteur et sans avoir déjà atteint celui d’artiste international confirmé, il souhaite être évalué, savoir s’il a des chances de réussir dans l’art ou s’il doit simplement renoncer à cette carrière. Le processus dure plusieurs mois et aboutit à un business plan impliquant une stratégie à la fois audacieuse et prometteuse. L’œuvre prendra ensuite la forme d’une documentation (les « slides » fournis par le cabinet de consulting) puis celle d’une installation comprenant une photographie et une voix.