Louidgi Beltrame, El Colibri

Louidgi Beltrame, El Colibri

El Colibri

LOUIDGI BELTRAME

2015

photographie noir et blanc, tirage argentique sur papier baryté, dibond, bois, acier traité, peinture époxy

sculpture : 120 x 120 x 50 cm
photographie : 80 x 120 cm

 

Cette sculpture reprend la structure d’une pièce unique conçue par Le Corbusier en 1958 et titrée Peinture Encadrée. Ce meuble avait la particularité d’être à la fois une étagère d’un côté et le support d’accrochage d’une peinture de l’autre. Louidgi Beltrame rejoue ce dispositif d’image afin de présenter une photographie des géoglyphes des Lignes de Nazca pris depuis le sol. Ce sont ici deux approches différentes de la géométrie qui sont mises dos à dos, celle rationaliste du Modulor du Corbusier dérivée des proportions idéales du Nombre d’Or et la géométrie magique de la civilisation Nazca. Le titre El Colibri reprend le nom du site représenté sur la photographie.