fr / eng

Mobilier d'architecte

Mobilier d'architecte

Philippe Jousse a d’abord exercé son œil dans le domaine de la photographie (il a notamment été quelquefois l’assistant de Guy Bourdin). Peu après, il découvre le travail de Jean Prouvé et se prend de passion pour le mobilier de l’après-guerre. Au début des années 1980, il abandonne toute autre activité pour s’engager à promouvoir, auprès d’une première génération d’amateurs et de collectionneurs, des créateurs alors oubliés ou négligés : Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Alexandre Noll, Jean Royère, Mathieu Matégot, Pierre Jeanneret, Georges Jouve, Serge Mouille… qui tous avaient recueilli et transformé l’héritage du modernisme et de Le Corbusier. Après quelques années d’activité auprès de connaisseurs de plus en plus avertis, Philippe Jousse organise en 1987 un projet ambitieux : la première rétrospective de Charlotte Perriand, accompagnée d’une publication.

 

Depuis, Philippe Jousse n’a pas cessé de jouer un rôle essentiel dans l’évolution du goût des collectionneurs privés et des musées, français et internationaux, en faveur de la modernité de cette période. Il s’intéresse également à des créateurs plus jeunes, notamment dans le domaine de la céramique, comme Kristin McKirdy ou Emmanuel Boos.

 

Dans les années 1990, Philippe Jousse s’intéresse de plus en plus à l’art contemporain et commence à exposer dans sa galerie des artistes trentenaires, français et étrangers. En 2000, il ouvre une nouvelle galerie où ces deux passions se développent à parts égales. Il y exprime son idée directrice : être un passeur entre la création d’objets et l’art, qui ne seraient plus perçus comme des domaines différents ou contradictoires. La galerie devient une passerelle, un laboratoire dans lequel s’instaure et s’expérimente un dialogue.

 

En 2002, Matthias Jousse rejoint la galerie, dans laquelle il défend les grands noms des années 1970 en organisant des expositions de créateurs comme Michel Boyer, Atelier A, Roger Tallon, Maria Pergay, Pierre Paulin, Philippon/Lecoq…

 


La galerie d’art contemporain représente Atelier Van Lieshout, Louidgi Beltrame, Frank Breuer, Matthew Darbyshire, Florence Doléac, Tim Eitel, Thomas Grünfeld, Clarisse Hahn, Richard Kern, Martin Le Chevalier, Philippe Meste, Ariane Michel, Mario Milizia, Julien Prévieux, Julia Rometti & Victor Costales, Benjamin Sabatier, Kishin Shinoyama, Francisco Sobrino, Superflex. 

Jousse entreprise est la seule galerie au monde qui élabore un programme ambitieux à la fois dans le domaine du mobilier et de l’art contemporain. Elle le fait hors des sentiers battus, en privilégiant un travail en profondeur avec des artistes et des créateurs exigeants. Ce travail passe notamment par la production d’œuvres et l’organisation de premières expositions monographiques ambitieuses. Il est complété par la participation à des foires et salons internationaux, aussi bien dans le domaine du mobilier que de l’art contemporain. Jousse entreprise exerce désormais son activité dans deux espaces à Paris, au 18 rue de Seine pour le mobilier et au 6 rue Saint-Claude pour l’art contemporain.